Conseils pratiques pour la préservation de l'eau

L'Organisation Mondiale de la Santé estime à 20 litres d’eau par jour et par personne le minimum d'eau nécessaire pour répondre aux besoins fondamentaux d’hydratation et d’hygiène et à 50 le seuil d'un usage “décent”. Nombreux sont les pays que nous visitons qui peinent à offrir de telles conditions à leurs populations. L’écart important entre cette réalité et nos habitudes de consommation (160 à 250 litres en moyenne en Europe) nous fait parfois perdre de vue l'impact possible de notre présence. Une surconsommation d'eau d'autant plus importante que l'activité touristique engendre des pics saisonniers et localisés de population.

C'est essentiellement sur l'eau utilisée pour l'hygiène que vous pouvez agir. En faisant l'expérience d'un usage parcimonieux et adapté à celui du pays que vous visitez. Par exemple à la fin de votre trek en Afrique subsaharienne, quand votre hôte met à votre disposition une douche. Celle-ci consommera environ 50 litres. Mais les ressources locales n'en offrent ici que 10 à 20 par habitant et par jour. Pourquoi ne pas préférer une bassine de quelques litres pour faire votre toilette ? Vous agissez ainsi concrètement, marquez du respect pour les habitants des pays que vous visitez. Vous faites également, au passage, une expérience de vie unique qui éclairera d'un jour nouveau nos conditions de vie occidentales. Enfin, en réduisant la quantité d’eau utilisée et en préférant- quand elles sont disponibles - les toilettes sèches aux wc occidentaux vous réduisez la quantité d'eaux usées, sources de pollutions et de maladies.